Eglise catholique - Diocèse de Cambrai - Cathocambrai.com

LES ECLAIREURS

 

Les Eclaireurs

 

 montée 2004 024 montée 2004 024   

"Le scoutisme est un jeu plein d'entrain" disait Lord Robert Baden-Powell, fondateur du scoutisme. Et c'est bien le jeu qui anime ces garçons de 12 à 17 ans au sein de la troupe, sous la responsabilité d'un chef de Troupe. Mais ici, le jeu se veut ludique afin d'aiguiser l'intérêt de tous et stimuler la curiosité de chacun.

Réunis au sein d'une patrouille de 6 à 8 garçons et guidés sous la responsabilité d'un chef de patrouille, ces garçons prononceront leur promesse puis, par étape, suivront une progression qui les amènera, progressivement, à prendre des responsabilités individuelles au sein de la patrouille et de la troupe. Et c'est au sein d'un cadre bien déterminé que va s'exprimer cette progression de chacun. Ce cadre ? La nature tout simplement. C'est parce qu'elle est à la fois superbe et exigeante, qu'il convient d'y être attentif. Avoir la nature pour cadre c'est apprendre à être responsable.

Et Les éclaireurs vont y développer des capacités d'observations et de débrouillardises, en y vivant leurs activités durant les camps et les week-ends : Installations, veillée au coin du feu, grands jeux, olympiades, concours cuisines, randonnées La vie d'années se compose autour de cette grande aventure qu'est le camp d'été.

Que ce soit à la conquête des cimes, ou la réalisation d'un pont, d'une tour de chasse, il n'est pas de lieu où ne peut s'exprimer pleinement le jeu scout. Le scoutisme vit la grande aventure. Es-tu prêt à vivre ce grand jeu ?

 

montée 2004 024 montée 2004 024  

Notre Pédagogie

Les cinq buts du scoutisme

Le scoutisme est une méthode active pour faire grandir le jeune avec sa participation. La méthode est complète, elle considère le jeune dans sa totalité : corps, esprit, âme. Elle utilise pour cela le goût des jeunes pour l'aventure et la vie au grand air.

Les principes et la méthode scoute tendent vers cinq buts définis par les fondateurs :

Santé :

Le scoutisme est un jeu en plein air, le développement de la santé du jeune y est donc favorisé.

Caractère :

Le scoutisme cherche a développer la personnalité de chacun. Chaque scout est unique et mérite largement de s'y attarder. La personnalité se développe par la vie en communauté et l'exercice de responsabilités.

Sens du concret, habileté technique :

C'est la débrouillardise légendaire des scouts. Mais c'est aussi leur sens du travail bien fait et efficace.

Sens des autres, sens du service :

La Bonne Action (BA) quotidienne de Baden Powell n'est pas désuète. Les scouts la font toujours (avec plus ou moins de succès). De par la vie en communauté, les scouts savent être attentifs aux autres.

Sens de Dieu :

Les quatre premiers buts énoncés servent à former un homme physiquement robuste. Le dernier but domine tous les autres qui tendent tous vers celui-ci : la recherche du Dieu vivant. Baden Powell ne concevait pas de scoutisme sans religion.

 

staffs staffs  © sufdouai

Un mouvement catholique

Les Scouts Unitaires de France sont reconnus mouvement d'Eglise. Notre système de progression personnelle pour chaque scout est fortement inspiré de l'enseignement de l'Eglise. Nous favorisons une rencontre personnelle du jeune avec le Christ. C'est le but suprême de la pédagogie scoute.

 

Une pédagogie de la patrouille

L'originalité de notre scoutisme est d'offrir aux jeunes la possibilité de vivre une aventure en patrouille, c'est-à-dire avec 5 ou 6 jeunes âgés de 12 à 17 ans, comme lui. Cette patrouille porte le nom d'un animal et est dirigée par le Chef de Patrouille, appelé CP. Le CP est en général le plus âgé des patrouillards. Il dirige sa patrouille à la manière d'un grand frère.

L'intérêt de la patrouille est de faire grandir le jeune avec sa participation. C'est une méthode active.

Une grande partie des activités se fait en patrouille, chacune ayant beaucoup d'autonomie.

L'ensemble des patrouilles forme la Troupe, dirigée par le Chef de Troupe (ou CT) et ses assistants. Le Chef de Troupe est investit par le Chef de Groupe qui lui confie la Troupe.

L'esprit dans lequel nous vivons est celui de la Loi scoute que chaque scout a promis de suivre fidèlement le jour de sa Promesse. Cette loi a été écrite par Baden Powell lors de la création des scouts, puis elle a été traduite en français par le père Sévin sj.

 

staffs staffs  © sufdouai 

Nos activités

Pendant l'année scolaire, les éclaireurs se retrouvent régulièrement en patrouille ou en troupe pour passer une journée ou un week-end ensemble.

Réunions

Lors des réunion (une journée), les éclaireurs apprennent des techniques scoutes (matelotage...), jouent ensemble, préparent le prochain week-end ou alors le grand camp d'été. De la même façon, les éclaireurs se retrouvent régulièrement en troupe.

Week-ends

Les week-ends peuvent se faire en patrouille. Les éclaireurs partent alors camper pendant 24 heures dans la forêt. Ils s'amusent en grand jeu, ils préparent leur popotte ensemble, ils passent un bon moment à la veillée du soir autour du feu, ils prient ensemble avant de se coucher... Ils font mille choses qu'ils ne pourraient jamais faire seuls. Les éclaireurs reviennent en général fatigués par la vie au grand air, mais vraiment heureux.

Les week-ends se font aussi en troupe. Les activités sont les mêmes mais avec plus de monde et donc possibilité d'un jeu plus grand et avec plus d'aventures.

Camps

Souvent à Pâques quand les chefs le peuvent, les scouts partent pendant une semaine en camp.

Chaque année, en été, les éclaireurs partent en grand camp pendant un peu moins de trois semaines. C'est l'aboutissement de longues préparations pendant l'année. De multiples activités sont proposées : construction d'installations en bois (table, table à feu...), découverte de la région à pied, en vélo ou autrement..., grand jeu, veillées, olympiades, concours cuisine... Toutes ces activités sont rythmées par la prière en troupe ou en patrouille.

 

montée 2004 024 montée 2004 024  staffs staffs  © sufdouaistaffs staffs  © sufdouai

Article publié par Scouts Unitaires de France • Publié Samedi 04 novembre 2006 • 5873 visites

Haut de page