Eglise catholique - Diocèse de Cambrai - Cathocambrai.com

LES JEANNETTES

 

Bienvenue à la ronde des jeannettes !

 

 

Tu es une fille de 8 à 12 ans. Tu rêves de te faire de nouvelles amies, de jeux extraordinaires et de camps sous la tente. Tu aimes jouer, te déguiser, écouter des histoires qui font rêver, te servir de tes 10 doigts, chanter et faire des sketches, tu aimerais apprendre à faire la cuisine sur un feu de bois, rire le soir autour du feu de veillée, porter un uniforme avec un foulard et des insignes, fabriquer une cabane ou suivre un jeu de piste…. Alors, si tes parents sont d’accord, les Jeannettes t’attendent ! 

Elles se retrouvent en moyenne tous les 15 jours, tout le long de l’année et partent camper une semaine en été. A 24, elles forment une Ronde de 4 petites équipes que l’on appelle les sizaines. A ton avis, combien est-on dans une sizaine ? Bravo, tu as trouvé ! Elles sont 6 ! Dès que tu nous auras rejointes, on te dira si tu fait partie de la sizaine des Coquelicots (tu auras un insigne rouge) ou celle des Perce-Neiges (tu auras un insigne blanc) et je te laisse deviner la couleur si tu es chez les Boutons d’Or ou les Myosotis !

 

camp jeannettes 2005 006 camp jeannettes 2005 006  © sufdouai

La revue Forêt…

Forêt est le journal des Jeannettes qui a pour vocation de faire le lien entre leur vie quotidienne et leur vie à la Ronde. A travers lui, elles réalisent que d’autres petites filles de leur âge vivent des aventures sensiblement identiques partout en France. Elles ont hâte de le trouver dans leur boîte aux lettres pour voir si…l’on y parle de leur Ronde ! Alors, pourquoi ne pas envoyer un courrier racontant les dernières aventures de la Ronde, des idées de Signes, de contes, de bricolages dont elles pourront faire profiter toutes les autres !?

 

 jeannettes jeannettes  © sufdouai 

Pédagogie des jeannettes

Les Jeannettes vivent dans le monde merveilleux de la forêt, cadre imaginaire, à leur mesure dans lequel elles découvrent, grandissent et progressent à travers le moyen pédagogique du jeu. Nous sommes à Domrémy, en Lorraine. Jeannette a 8 ans. Tous les jours elle part, accompagnée de son petit frère, garder les moutons dans la campagne proche.

"Au-delà de la rivière, il y avait une prairie, et plus loin la Forêt… elle était pleine d'oiseaux, de mystères, de bêtes sauvages, chevreuils, écureuils…. Peut-être d'ours et de loups. Jeannette, émerveillée, regardait la Forêt où l'herbe était plus verte, les fleurs plus brillantes. Elle vit tout à coup des petites filles de son âge qui chantaient et dansaient la Ronde…" (Marie Diemer)

Toi aussi, comme Jeannette, tu peux sauter le ruisseau pour emprunter les sentiers de la Forêt et vivre de merveilleuses aventures.

Pour vous, parents, qui vous interrogez…

La pédagogie des Jeannettes utilise les ressorts et les centres d'intérêt qui animent une petite fille entre 8 et 12 ans. Elle est spécifiquement féminine (les Louveteaux ont une pédagogie bien différente) par l'histoire qui la sous-tend, la fantaisie avec laquelle les cheftaines l'animent, les " secrets " qui étayent la progression et les domaines que la Jeannette est invitée à explorer en préparant les signes. L'enfant est acteur de son éducation en choisissant les efforts qu'elle veut faire sur chacun des sentiers et en s'engageant par un choix personnel avec la Promesse.

Les qualités que la Loi l'invite à faire siennes (propreté, gaieté, débrouillardise, franchise et attention aux autres) sont celles d'une fillette heureuse de vivre, à l'aise dans son environnement et ouverte sur les autres. La foi qu'elle découvre n'est pas livresque mais bien intégrée dans sa vie quotidienne, joyeuse et active. Dieu est découvert comme un ami proche avec qui l'on peut nouer une relation personnelle.

 

 camp jeannettes 2005 009 camp jeannettes 2005 009  © sufdouai 

La progression jeannette

Trois sentiers successifs te mèneront à travers la Forêt :

L'entrée dans la Forêt

Lorsque tu arrives à la Ronde, au bout de quelques réunions ou sorties, tu décides de rester et de suivre Jeannette dans la Forêt. C'est ce que l'on appelle " l'entrée dans la Forêt " marquée par le foulard que te remet ta cheftaine.

La Fleur Bleue

Tu parcours ensuite le premier sentier jusqu'à la Fleur Bleue que tu cueilleras à la maison. A la sortie suivante, Guillemette, ta cheftaine, te remettra ton insigne (une fleur de couleur bleue) que tu coudras sur ton bérêt. A partir de ce jour-là, tu pourras faire un nœud de fleur à ton foulard.

Tu choisis alors de dire " oui " à la loi de la Ronde :

  • Une Jeannette est toujours propre
  • Une Jeannette est toujours active
  • Une Jeannette est toujours gaie
  • Une Jeannette dit toujours vraie
  • Une Jeannette pense d'abord aux autres

Tu promets de faire de ton mieux pour être fidèle à la loi des Jeannettes, à la maison et partout. C'est le moment très important de ta Promesse, que tu fais devant la Ronde, tes cheftaines et tes parents. Je promets de faire de mon mieux pour être fidèle à Dieu, à la France, à mes parents, à la Loi de la Ronde, et de faire chaque jour un plaisir à quelqu'un.

La Fleur Blanche

Tu poursuis sur le deuxième sentier qui te mène à la Fleur Blanche. Tu peux alors te spécialiser en développant un talent que tu as en toi et que tu perfectionnes pour en faire profiter toute la Ronde . On appelle cela un " signe ". Par exemple, le signe " Petit Pâtre " est celui qui fera de toi la spécialiste des animaux à la Ronde : tu es celle qui sait installer un nichoir à oiseaux à côté du local et apprendre aux Jeannettes à les nourrir.

La Fleur d'Or

Puis, au bout du troisième sentier, alors que tu seras sans doute déjà responsable de la sizaine (sizenière) ou seconde de sizaine, tu cueilleras ta Fleur d'Or. Chaque sentier est accompagné par un secret, qui est donné à l'oreille de la Jeannette par sa cheftaine. Ce secret est la clé de la progression sur chacun des sentiers.

Article publié par Scouts Unitaires de France • Publié Lundi 16 oct 2006 • 7324 visites

Actualités de l'Eglise

Méditation du Pape Jean-Paul II lors de la veillée baptismale avec les jeunes
Médiation du Pape Jean-Paul II lors de la veillée baptismale avec les jeunes.

Discours de Monsieur Lionel Jospin, Premier Ministre
Discours de Monsieur Lionel Jospin, Premier Ministre.

JMJ 1997 : présentation des Journées mondiales de la Jeunesse, par Mgr Dubost.
JMJ 1997 : Discours d'introduction de Monseigneur Michel Dubost, alors évêque aux Armées.

Documents épiscopat : « Ces églises qui font l’Eglise »
A l’occasion de la sortie de la revue Documents épiscopat : "Ces églises qui font l'église",...

JMJ de Paris : « Cela a donné à l’Église de France une fierté d’être ce qu’elle est »
JMJ de Paris : « Cela a donné à l’Église de France une fierté d’être ce qu’elle est »....

Haut de page